Ministère de l’Education

Le Ministre de l’Education, en charge de la Jeunesse et des Sports, Michel LEBOUCHER, la Ministre de la Solidarité, Manolita LY, et le haut-commissaire, Lionel BEFFRE, étaient présents, jeudi matin, au stade Willy Bambridge, à Tipaerui, pour l’ouverture de la Coupe du monde des centres de vacances.

 

Le Ministre de l’Education a ainsi souligné l’intérêt de ce type de manifestations pour occuper au mieux les plus jeunes lors des vacances scolaires, avec à la fois des activités ludiques et des pratiques sportives bonnes pour leur santé.

 

La Journée internationale de la Jeunesse (JIJ) est célébrée tous les 12 août. Mais, cette année, le comité organisateur en Polynésie française a choisi de la célébrer en deux temps : la journée des CVL (centre de vacances et de loisirs), organisée ce jour, et un après-midi à l’attention exclusive des adolescents prévu le 13 août prochain, au Parc Bougainville, à Papeete.

 

Le thème retenu pour cette journée du 31 juillet est la « coupe du monde des CVL », une appellation directement inspirée par la récente coupe du monde de football, laquelle a été suivie, à Tahiti comme ailleurs dans le monde, par de très nombreux enfants et adolescents. Outre le Ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports, l’UPJ (Union polynésienne pour la jeunesse), mais aussi le Service de la Jeunesse et des Sports et l’IJSPF (Institut de la Jeunesse et des Sports) se sont mobilisés pour cet événement, avec, en plus, la participation très attendue du célèbre joueur de football, Marama VAHIRUA.

 

Pour les enfants de 3 à 5 ans, course, cerceau, équilibre, lancer et saut sont au programme. Pour les 6 à 12 ans, des tournois de football, de futsal et de beach soccer, sont, entre autres, prévus. Enfin pour les plus âgés (13 à 17 ans), il y aura, là aussi, du football, du futsal et du beach soccer au programme. Les associations ont répondu favorablement aux invitations lancées et c’est ainsi que 14 centres d’accueil, sur les 18 organisés et encore en fonctionnement ces derniers jours, vont participer à cette journée.

 

Au total, pas moins de 1 300 personnes sont attendues pour ce rassemblement, dont près de 1 100 enfants et adolescents. Chaque année, en moyenne, 250 centres de vacances sont organisés en Polynésie française, avec une prise en charge de 17 000 jeunes, lesquels sont encadrés par 1 500 adultes formés pour cette activité.