Ministère de la Solidarité

Ministère de la Solidarité, de l’Emploi et de la Famille.

Chargée du R.S.T, de la Formation Professionnelle, de la Lutte contre la Pauvreté et l’Exclusion, des Personnes Agées, des Personnes Handicapées et des droits de la femme

Suite à l’appel à projets du fonds d’expérimentation pour la jeunesse pour prévenir les stéréotypes sexistes et les violences faites aux femmes, portés par le Ministère des Droits des Femmes et des Outre-Mer, la Ministre de la Solidarité, en charge de la Famille et des droits de la femme, Manolita LY, apporte les précisions suivantes.

La Ministre de la Solidarité, Manolita LY, était présente, vendredi, dans les locaux du SEFI (Service de l’Emploi, de la Formation et de l’Insertion professionnelles) pour une remise d’attestation de stage. Cette fois-ci, le groupe arrivé au terme de sa formation comprend entre autres des personnes logées au centre d’hébergement de Tipaerui, désireuses de trouver un emploi pour se réinsérer socialement.

Au terme d’une mission de 10 jours à l’initiative de l’Agence française de développement, Madame Manolita LY, Ministre de la Solidarité, de l’Emploi et de la Famille, a reçu MM. Philippe LAGIER, chef de projet au sein de la division Santé et Protection sociale du siège parisien, et Frédéric AUDRAS, directeur de l’agence régionale de l'AFD.

Après avoir donné une conférence de presse pour annoncer les événements liés à la semaine de la femme et visité hier le Centre d’hébergement « Te Pu O te Hau » dédié aux femmes et enfants victimes de maltraitance et d’abus, la Ministre de la Solidarité en charge des droits de la femme, Manolita LY, a participé à l’ouverture de l’exposition de la semaine de la femme à la Maison de la Culture.

La Ministre de la solidarité, Manolita LY, était présente ce matin pour célébrer les 20 ans du centre d’accueil des femmes et des enfants, Te Pu o te hau, aux côtés du maire de la commune de Pirae, Béatrice VERNAUDON, de Flora DEVATINE, déléguée des droits des femmes (Etat), et de la présidente du Conseil des femmes, Raymonde RAOULX.

Madame la Ministre de la Solidarité a souhaité s’exprimer et réagir en conférence de presse du conseil des ministres, aux propos d’Armelle MERCERON, représentante d’A Tia Porinetia, suite à l’article de presse consacré au CAE paru dans le journal « La Dépêche » dans son édition du mardi 24 février.