Présidence

Le Président de la Polynésie française Gaston FLOSSE, accompagné des Ministres du Tourisme, Geffry SALMON, de la Solidarité, Manolita LY, et du Logement, Marcel TUIHANI, ainsi que du directeur de cabinet du Ministre de l’Equipement Albert SOLIA sont allés, vendredi, à la rencontre du maire de la commune de Mahina Patrice JAMET et de son conseil municipal.

 

C’est à 8h30 ce matin que le conseil municipal de la commune de Mahina a accueilli le Président ainsi que ses Ministres. Le Président a remercié le maire, le premier de Polynésie française à lancer une invitation au gouvernement, et a rappelé que le redressement du Pays nécessiterait l’implication de tous. Le conseil municipal a pu présenter rapidement sa politique de développement par secteurs ainsi que les divers projets pour lesquels la commune souhaiterait bénéficier de l’appui du Pays. Le maire a également expliqué l’importance de sa démarche et l’intérêt pour la réussite des projets communaux à ce que le Pays soit consulté en amont.  

 

Les membres du conseil municipal et du gouvernement ont ensuite pu effectuer diverses visites sur site, en se rendant notamment au parc à matériel communal, à la plage de Hitimahana ou encore dans le quartier de Orofara. Ses visites ont permis d’échanger sur la faisabilité des différents projets, sur l’appui que pourrait apporter le Pays et sur la nécessité d’avoir une vision globale d’aménagement. A l’issue de cette matinée, le Président Gaston FLOSSE a félicité le maire et l’a assuré de son soutien dans la réalisation de ces projets, soutien technique mais également financier. Mais il n’a pas manqué de rappeler que l’Etat devrait rester le partenaire principal des communes, qui sont des collectivités de l’Etat. Il a suggéré la tenue d’une réunion annuelle entre le SPC (Syndicat pour la promotion des communes), le Pays et l’Etat afin de pouvoir avancer les dossiers importants que sont le traitement des déchets et des eaux usées, ainsi que l’approvisionnement en eau potable.

 

Enfin, le Président a expliqué que dans le cadre de la relance du secteur touristique en Polynésie française, le gouvernement travaillait actuellement sur la réhabilitation et l’embellissement de plusieurs sites tout autour de l’île de Tahiti, y compris celui de la Pointe Vénus, qui se situe dans la commune de Mahina. Des discussions et des réunions de travail seront bientôt mises en place afin de travailler de concert sur tous ces projets.