Vice-Présidence

A l'occasion du XXVème Congrès des communes qui se tient pendant trois jours à l'Université de Polynésie française (30 juillet-1er août), le Vice-président de la Polynésie française, Nuihau LAUREY, a salué le travail effectué par les "tavana" tout en n'occultant pas les défis à relever dans les années à venir.

 

Le Pays continuera plus que jamais à être aux côtés des municipalités pour les aider dans leurs projets, a indiqué le Vice-président dans un discours prononcé mardi.

 

« Je sais que la fonction de maire est parfois un véritable sacerdoce, que cette fonction exige une disponibilité de tous les instants, un engagement permanent et qu’elle est pour vous source de nombreux sacrifices. Aussi, Mesdames et Messieurs les maires et élus de toutes sensibilités politiques, je tenais à exprimer au nom du gouvernement l’expression de notre profond respect pour tout le travail accompli durant cette mandature »,a-t-il déclaré.

 

Le Vice-président a rappelé que la conjoncture économique difficile impactait les subventions versées par le Pays aux communes, dans le cadre du FIP (Fonds Intercommunal de Péréquation), celles-ci étant calculées d’après les recettes fiscales. D’autant plus que les municipalités de Polynésie française vont désormais également être soumises à de nouvelles contraintes, à savoir l’obligation de mettre en place au 31 décembre 2015 un service de distribution d’eau potable et, à l’horizon 2020, l’obligation de mettre en place un service en charge de l’assainissement des eaux usées.

 

Ces nouvelles contraintes, a souligné Nuihau LAUREY, « n’ont malheureusement pas toujours été accompagnées par la mise en œuvre des ressources financières qui auraient permis de les assumer pleinement », et ce dans un « contexte économique et budgétaire local et national beaucoup plus tendu que par le passé ».

 

Le Vice-président a ainsi évoqué pour l’avenir des « moments de transition » au cours duquel « l’accompagnement du Pays et de l’Etat » se devait « d’être tout aussi soutenu et constant ». Il a rappelé en outre qu’au cours de la mandature actuelle des maires, débutée en mars 2008, le soutien du Pays s’est concrétisé par 465 opérations de subventions, correspondant à plus de 9 milliards Fcfp accordés pour un montant total d’investissement de 19,904 milliards Fcfp.

 

Du fait des réformes engagées dans le cadre de la réforme fiscale présentée ce mois-ci par le Gouvernement, « dans le courant de l’année prochaine, nous retrouverons ainsi les ressources financières indispensables qui nous permettront, notamment au travers du FIP, d’accompagner toutes les communes dans leur développement », a également indiqué le Vice-président.

 

Le Vice-président et les ministres seront présents aux travaux de clôture du congrès des maires jeudi après-midi.

 

Discours du Vice-président au Congrès des communes