Après son élection à la présidence de la Polynésie française, le 17 mai dernier, Gaston Flosse s'est entretenu avec le Haut-commissaire, Jean-Pierre Laflaquière, pour faire un point sur les dossiers en cours et marquer sa volonté de travailler avec l'Etat à la reconstruction de la Polynésie.


Il a notamment été question des efforts à mettre en oeuvre pour redresser les comptes du Pays. Le partenariat entre la Polynésie française et l'Etat continuera de s'appuyer sur des outils existant, notamment le Contrat de projets.

 

Tout en insistant sur les priorités que devaient être le développement de la Polynésie et la sortie de crise, Gaston Flosse a déclaré souhaiter l'organisation d'un référendum auto-détermination. Il a ajouté qu'une résolution allant dans ce sens serait bientôt examinée à l'Assemblée de Polynésie française.

 

Le président de la Polynésie française a précisé qu'il ne devait pas y avoir de distinction entre Polynésiens en ce qui concerne les personnes autorisées à participer à un tel scrutin.