Ministère de l’Agriculture

Une dégustation de produits locaux, et notamment du uru transformé de différentes manières, s’est déroulée, mardi, à la mi-journée, dans les locaux du ministère de l’Agriculture, à Pirae. A travers cette manifestation, le Ministre, Thomas MOUTAME, a souhaité mettre en valeur le uru qui peut s’avérer fort utile à bien des familles polynésiennes.

 

Une formation du ministère de l’Agriculture, avec le concours du SDR (Service du développement rural) de Papara et du CJA (Centre de jeunes adolescents) de Vairao, concernant 50 familles venant des communes de Pirae, Mahina, Papenoo ou encore Tiarei, a ainsi été organisée afin de montrer aux familles les différentes façons de transformer le uru. Des transformations originales, inattendues même, ont ainsi été présentées: des pizzas, du hachis parmentier, des frites de la purée ou encore des crêpes, le tout réalisé avec du uru.

 

Pour ces familles, l’intérêt est multiple. En conservant la farine de uru, il est possible de faire soi-même son pain, d’être indépendant, de réaliser des économies, en évitant de se fournir en magasin, et de consommer donc, par la même occasion, des aliments sains, plus diététiques, ce qui cadre pleinement avec les objectifs de santé publique tels que par exemple la lutte contre l’obésité.

 

A terme, le savoir-faire acquis pourra aussi servir à certaines de ces familles, afin qu’elle fournisse une partie de leur production à des établissements secondaires, ce qui, là encore, permettra de s’assurer qu’une alimentation locale et saine soit offerte aux plus jeunes, et ce dès leurs premières années de scolarité.